Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Club des 15 & des DS : Pour les passionnés de Citroën
  • : La 15 SIX a été pendant longtemps considérée comme une auto exceptionnelle appelée" Reine de la route "Elle a su intégrer dans une forme vue à l 'époque comme étant d 'avant garde:des aménagements techniques très moderne on ne peut pas ne pas l ' aimer.. Nous sommes quelques un en Alsace ( dans le 67 ) à avoir équipé nos 15 SIX afin de les fiabiliser alternateurs - roulements - cardans etc et nous aimerions vous communiquer nos " connaissances et expériences" N'hésitez pas à nous contacter
  • Contact
/ / /

 DIFFERENTS TRAVAUX   effectués sur la Traction 11 B ( 1948) déjà  équipée «  rallye «   : moteur ID 19   - 3 paliers  , boite 4 v , 12v  

  • changement  complet du circuit électrique . Mauvais état . Risque de court-jus
  • quelques accessoires supplémentaires
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
  • place nette dans le compartiment moteur

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

ensemble de l’ancien faisceau  démonté

MECANIQUE ET RESTAURATION

faisceau électrique  avant montage plus complet que l’ancien

 

________________________________________________________________

MECANIQUE ET RESTAURATION

début du faisceau électrique chaque fonction étant indiquée..

 

____________________________________________________________________

MECANIQUE ET RESTAURATION

Le faisceau  arrive  au tableau

 

 

___________________________________________________________

MECANIQUE ET RESTAURATION

Préparation du dessous de tableau de bord. Nouvelle tôlerie sous le tableau de bord recevant la radio

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Circuit général sur clef de contact.

compartiment moteur Gauche

compartiment  moteur Droit

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Vue globale moteur côté gauche et Isolation phonique capot

MECANIQUE ET RESTAURATION

Circuit général sur batterie

MECANIQUE ET RESTAURATION

Vue moteur côté droit

MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION

Commande de régulateur de vitesse sur carburateur, Vue derrière le bloc compteur avec le moteur de direction assistée et le module de commande de régulateur de vitesse
Le module de commande de régulateur de vitesse

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
Compteur coté face, Vue arrière du bloc compteur avec ses fiches 
de connections + Le bloc compteur avec voyants code, phares, 
clignotants , charge et la manette de commande de 
régulateur de vitesse

MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION

La phare de recul et Feux anti brouillard et Phares antibrouillards et longues portées
 

Fonctionnement des clignottants

MECANIQUE ET RESTAURATION

tôle et sa garniture avec en prévision d'une radio et le régulateur de vitesse.

MECANIQUE ET RESTAURATION

et pour finir : la photo de ANDRE sur porte téléphone...

 

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Seuil  de porte de la Trac 11  avec les initiales RH ( Roland Hagenbach) FH ( Françoise Hagenbach) et le signal lumineux
 

Eclairage de l'habitacle
Eclairage de l'habitacle

Eclairage de l'habitacle

Vide poche entre sièges avant poche entre siège avant et bouteille et verres
Vide poche entre sièges avant poche entre siège avant et bouteille et verres
Vide poche entre sièges avant poche entre siège avant et bouteille et verres

Vide poche entre sièges avant poche entre siège avant et bouteille et verres

Croix de maintien du pare-chocs  le rendre plus rigide.
Croix de maintien du pare-chocs  le rendre plus rigide.

Croix de maintien du pare-chocs le rendre plus rigide.

 

Restauration d'une pompe à eau

sur la Traction 15/6 H

 

 

Après un sablage on s'est apperçu que l'ancienne pompe à eau était dans un triste état.

La tubulure et le corps de la turbine étaient corrodés et le zamac avait disparu à certains endroits...

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Le corps de la pompe est refait avec de l'époxi métal bi composant .

En principe çà tient à l'eau et à température jusqu'à 200C°.

Les portées ont été rectifiées.

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

 

 

Restauration carburateur double corps

sur la Traction Avant 15/6 H

 

 

  •  
MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Remplacement membrane pompe de reprise.

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Re pose

MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION

Pose et réglages

Travaux de carrosserie :

remise en état des ailes  av et arrières ainsi que les portières

bas de portes rouillées..

 

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Démontage

MECANIQUE ET RESTAURATION

Préparation des ailes av.

MECANIQUE ET RESTAURATION

reprise  et   préparation des ailes

MECANIQUE ET RESTAURATION

 Préparation

MECANIQUE ET RESTAURATION

remplacement des bas d’ ailes

MECANIQUE ET RESTAURATION

Remplacement des bas de portes :

Les bas de portières  av G et D  étaient  «  attaquées «  par la rouille ainsi que les bas d’ ailes

Ces pièces ont été achetées à  des fabricants qui re fabriquent car  «  fragile « …

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Restauration totale de la carrosserie  et diverses remises en état pour une nouvelle DS d’exception  

REMISE EN ETAT DES BAS DE CAISSES D’ UNE DS Pallas

---------------------------------------------------------------

 

Chapitre 1 :

...c’est en 86 je crois que j’ai commencé mes études de docteur ingénieur au CEA de Cadarache prêt de Aix en Provence.
Évidemment toujours à l’affût d’une belle Citroen, j’ai pu alors récupérer une SM en bon état qui traînait sous un arbre et j’avais repéré une fort belle DS23ie avec climatisation qui était régulièrement garée en bas de l’appartement d’un ami commun de Luc et moi.
Quelques mois plus tard et après avoir quitté Aix, notre ami nous informe que la fameuse DS est à vendre. Mon ami Luc se porte acquéreur et l’affaire est vite soldée.
Cette DS23ie de 1973 affiche environ 80.000km d’origine et est encore dans sa robe beige tholonet AC85LE et Luc et moi nous lançons en 86 dans une peinture intégrale bleu marine métallisée.
30 ans et environ 100.000km plus tard, une révision mécanique s’impose quoique le moteur et la boîte ne justifie aucune intervention et marchent parfaitement. Qui parle donc de mauvaise fiabilité ? L’auto marche correctement et sans fuite majeure. Cependant le vieillissement des organes hydrauliques, injection, durites etc...nécessite une intervention pour assurer sa fiabilité. Luc réalise alors un excellent travail mi 2018.
Hélas, 30 années ont aussi fortement altéré la tôlerie malgré une allure générale très sympathique de la belle et Luc décide de lancer un lifting de rajeunissement.
J’ai alors le plaisir de voir arriver la DS dans le grand Est Strasbourgeois début Octobre 2018 et mon très cher ami Luc s’attelle avec moi à la restauration de la carrosserie. A noter l’excellent travail de Luc sur la mécanique, l’auto ayant parfaitement fonctionné depuis Paris.
Donc au boulot....


Première étape : Démontage et évaluation des dégâts.
 

 Passage de roue et brancards nickel! Pas une seule zone de rouille. Plutôt exceptionnel après 180.000km.Démontage des pare-chocs et de tous les accessoires pour polissage, sablage et peinture. On envisagera plus tard de refaire la climatisation au gaz R134a.  Bilan: toutes les portes sont pourries, l’aile avant droite quasi HS, l’aile AR gauche HS, le capot est voilé.... Bref y a du taf!!!
 Passage de roue et brancards nickel! Pas une seule zone de rouille. Plutôt exceptionnel après 180.000km.Démontage des pare-chocs et de tous les accessoires pour polissage, sablage et peinture. On envisagera plus tard de refaire la climatisation au gaz R134a.  Bilan: toutes les portes sont pourries, l’aile avant droite quasi HS, l’aile AR gauche HS, le capot est voilé.... Bref y a du taf!!!
 Passage de roue et brancards nickel! Pas une seule zone de rouille. Plutôt exceptionnel après 180.000km.Démontage des pare-chocs et de tous les accessoires pour polissage, sablage et peinture. On envisagera plus tard de refaire la climatisation au gaz R134a.  Bilan: toutes les portes sont pourries, l’aile avant droite quasi HS, l’aile AR gauche HS, le capot est voilé.... Bref y a du taf!!!
 Passage de roue et brancards nickel! Pas une seule zone de rouille. Plutôt exceptionnel après 180.000km.Démontage des pare-chocs et de tous les accessoires pour polissage, sablage et peinture. On envisagera plus tard de refaire la climatisation au gaz R134a.  Bilan: toutes les portes sont pourries, l’aile avant droite quasi HS, l’aile AR gauche HS, le capot est voilé.... Bref y a du taf!!!

Passage de roue et brancards nickel! Pas une seule zone de rouille. Plutôt exceptionnel après 180.000km.Démontage des pare-chocs et de tous les accessoires pour polissage, sablage et peinture. On envisagera plus tard de refaire la climatisation au gaz R134a. Bilan: toutes les portes sont pourries, l’aile avant droite quasi HS, l’aile AR gauche HS, le capot est voilé.... Bref y a du taf!!!

Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR
Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR
Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR
Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR
Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR

Quand une porte est pourrie, et particulièrement pour la DS, aucune autre alternative possible que couper et mettre de la tôle neuve. Tout d’abord on refait tous les alignements de tôlerie tip-top pour assurer une bonne base de travail. Ensuite on découpe le bas des panneaux de porte sans les enlever complètement pour maintenir la géométrie. Puis réfection des fonds de portes avec du neuf. Attention aux fournisseurs car il peut y avoir d’énormes écarts sur les tôles de réparations et il est fondamental de prendre repères et côtes avant découpe.Ici une vue d’un fond de porte neuf avec peinture antirouille.Idem sur porte AR

 Etape2

Le travail ayant été évalué, il faut se mettre en chasse des pièces de tôlerie neuves.
Pour les portes AR, je profite d’une occasion intéressante de panneaux brute d’emboutissage.

 

Diverses petits pièces de tôlerie dont les fonds de portes.
Diverses petits pièces de tôlerie dont les fonds de portes.

Diverses petits pièces de tôlerie dont les fonds de portes.

Etape 3
Tout d’abord on attaque pas sauvagement tous les panneaux en même temps mais porte après porte pour ne pas perdre les références de positionnement des nouveaux panneaux.
A noter aussi qu’il faut impérativement conserver les serrures pendant cette phase de travail et surtout ne jamais bouger le réglage des gonds supérieurs de portes.

 

On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.
On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.
On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.
On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.
On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.
On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.

On positionne le panneau. On assure le filage de la carrosserie et on maintien la tôle en position. Un des repères majeur est bien entendu la ligne de brisure en partie basse. Filage impeccable impératif! Puis panneau AR, après une préparation assez délicate car je suis parti de panneaux brutes d’emboutissage. A poil!... Un premier ponçage de l’aile AR a mis en évidence qu’il était inutile de la restaurer, vu le faible coût d’une aile de bonne qualité en occasion ou neuf.

Etape 3 bis

Petit aparté sur le travail à partir d’une tôle brute. Il faut découper le surplus de tôle et prévoir le pli de support de joint de glace.

Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.
Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.
Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.
Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.
Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.
Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.

Plieuse maison...; Vérification du positionnement; Ça semble bien; C’est parfait, mais il faudra reprendre un peu le rayon du pliage un peu trop grand.Découpe de la poignée. Les panneaux est ok.

Etape 4 :

Ici la mise à Blanc des éléments une fois préparé tous les ajustements de panneaux.
Sablage de toutes les zones difficiles d’accès.

 

Peinture antirouille intégrale. Pas u. Gramme de l’ancienne peinture ne doit rester.
Peinture antirouille intégrale. Pas u. Gramme de l’ancienne peinture ne doit rester.
Peinture antirouille intégrale. Pas u. Gramme de l’ancienne peinture ne doit rester.
Peinture antirouille intégrale. Pas u. Gramme de l’ancienne peinture ne doit rester.

Peinture antirouille intégrale. Pas u. Gramme de l’ancienne peinture ne doit rester.

Etape 5 
Donc après décapage intégral il faut peindre les éléments en antirouille.
On évite ainsi un départ de rouille entre le sertissage des panneaux et de la partie intérieure de la porte. Ici la porte avant gauche.

 

Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...
Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir.  Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...

Évidemment il est impératif de profiter du changement du panneau pour appliquer l’insonorisant bitumé, chauffé et roulé sur la tôle pour une bonne tenue mécanique. Mastic joint professionnel sur les soudures. Nettoyage des serrures à l’acétone pour ne pas avoir de trace de gras sur la peinture car on les démontera plus tard plusieurs fois à mesure des travaux de peinture. Idem pour les gonds. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Sertissage du panneau au marteau caoutchouc/plastique puis final au marteau métallique avec un grand bec plat. Brasure de la liaison dans le passage de la vitre. On écarte les supports de joint pour bien sertir. Résultat brute correcte. On fait la porte AR puis on ajuste délicatement les galbes avant d’y mettre des points de soudures qui assureront la rigidité. Cette étape est très importante car on ne peut plus corriger les galbes après soudure. Bref manier le marteau et le tas avec Amour...

Etape 6
----------------------------
Donc on a serti les deux panneaux de portes. On procédera de même de l’autre côté de l’auto.

 

On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!
On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!
On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!
On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!
On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!

On est pas mal...Paufinage des réglages et des galbes avant soudures MIG. Ça colle... On en profite pour renforcer la fixation du rétroviseur qui est plutôt malléable à l’origine. Ici on voit les points de soudure MIG, la rigidité des portes est impressionnante!

ETAPE 7
------------------

Peinture antirouille finale des portes.
 

On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.
On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.
On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.
On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.
On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.

On vérifie l’alignement. On peut encore corriger quelques dixièmes mais pas plus sinon on risque de voiler le panneau suite aux points de soudures qui bloque l’ensemble. C’est beau! La vue arrière est elle aussi satisfaisante. Vue d’ensemble. Ça a d’la gueule! Tout au plus quelques dixièmes à reprendre au mastic plus tard. Reste l’aile AR a changer. Quand toute la carrosserie sera à ce stade, on fera le masticage, perçage des trous de baguettes et finition puis mise en apprêt total des éléments.

Etape8
Voici un sujet intéressant. Les ailes avant sont souvent très attaquées par la rouille et celle ci est bien malade, y compris au niveau du cerclage de passage de roue. Donc deux alternatives: la benne ou réfection totale!

 

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Suite de l’étape 8

L’aile est soudée quasi terminée. Un mastic carrosserie très fluide a bien pénétré les jointure avant polymérisation.
On terminera le soudage du bas de l’aile neuf après avoir terminé la porte avant pour un alignement parfait des éléments.

 

A noter l’alignement du nouveau capot. Plus de deux heures de réglage des compas pour un bel alignement. On finira de décaper le capot plus tard pour sa peinture.

 


MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

DS LUC : étape 9 :

Toutes les DS adorant la rouille, on inspecte particulièrement le toit et baie de pare-brise.
Demi surprise, c’est bien pourrie!
On va donc décaper tout cela et changer les tôles endommagées, puis bien traiter et repeindre avant de mettre un beau toit vinyle qui fera l’objet d’une prochaine étape du blog!
Le haut de la baie de pare-brise est plutôt bien pour son âge.


Quant aux côtés, pas terrible n’est-ce pas?


A noter que le toit est collé à l’origine. Un peu galère à enlever, surtout les joncs inox.
Dans le cas présent, les pattes de fixation du toit étaient totalement pourries.
A noter que le châssis est toujours doté de tous les trous de fixation des anciens toits « vissés « .


Qu’importe on se réjouit des travaux qui avancent bien et l’auto sera assurément très belle.

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Ici on voit les ailes AR et portes AR droite refaites. La réfection de l’aile AR gauche fera l’objet d’une étape spécifique dans le blog car fort intéressante.

MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION
DS LUC : Etape 10 :
Une opération rarement effectuée, le changement de la tôle de renfort de l.aile AR.
On voit que l.aile à souffert mais la tôle extérieure globalement en bon état justifie la réparation.
MECANIQUE ET RESTAURATIONMECANIQUE ET RESTAURATION
Le renfort intérieur est HS.
MECANIQUE ET RESTAURATION
Le renfort neuf très bien refabriqué.
MECANIQUE ET RESTAURATION
Décapage total intérieur et extérieur comme pour tous les autres éléments
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
Le résultat final est satisfaisant.
MECANIQUE ET RESTAURATION
L’aile est repartie pour une seconde vie de 30 ans!
MECANIQUE ET RESTAURATION

DS Luc : étape 11 :

Après avoir vu le changement des panneaux de portes voici une réparation plus classique avec le changement du bas de porte. Tout d’abord on prépare une tôle de liaison et on achète la tôle de bas de porte chez Falk Lehmann’ c’est le meilleur!
 

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Comme il faut vivre avec son temps’ on profite de l’avancée technologique des colles qui évitera une déformation suite à la soudure. Ça c’est vraiment nouveau!
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Collage de la tôle intermédiaire après un décapage parfait et nettoyage à l’acétone.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Un jour plus tard, collage du panneau extérieur après avoir réalisé un calage intérieur qui respecte parfaitement le galbe dans les deux sens. Maintien à la presse pendant 8h.

MECANIQUE ET RESTAURATION

Le résultat est parfait.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Après on procède au sertissage et petits ajustements pour le filage parfait des galbes.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

On voit le résultat final avec ici l’aile avant gauche également terminée. Même si c’est très bien, le bilan est cependant clairement en faveur du changement du panneau de porte complet, beaucoup plus facile et pour un résultat de grande qualité car on peut traiter parfaitement le panneau intérieur sous les sertissages notamment.
Le gros œuvre de la carrosserie est donc terminé et on va passer à la finition.

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Étape 12:
Comme on est au mois de décembre, plus question de peindre dehors, on a déjà bien profité d’un mois d’octobre et novembre exceptionnel.
Donc on s’est fabriqué une mini cabine de peinture.

 

Pour l’extraction des vapeurs, on utilise une hotte aspirante puissante achetée d’occasion sur le bon coin (20€).Vue sur le double fond et les prises d’air raccordées à la hotte aspirante.
Pour l’extraction des vapeurs, on utilise une hotte aspirante puissante achetée d’occasion sur le bon coin (20€).Vue sur le double fond et les prises d’air raccordées à la hotte aspirante.

Pour l’extraction des vapeurs, on utilise une hotte aspirante puissante achetée d’occasion sur le bon coin (20€).Vue sur le double fond et les prises d’air raccordées à la hotte aspirante.

On voit le double fond avec un tapis de filtre de hotte aspirante bien étanche et pris entre deux nappes de ferraillage à béton.
La cabine est assez grande pour peindre tous les éléments sauf le capot.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Évidemment on se limite à l’apprêt garnissant et sous couche préliminaire de mastic liquide. La peinture de finition sera réalisée dans une cabine professionnelle.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Mise en peinture de la couche de mastic liquide qui permettra après ponçage d’obtenir une surface quasi parfaite.
On utilise un pistolet spécial avec une buse de 2,5mm. Attention, le mastic liquide à la fâcheuse tendance à figer rapidement dans le pistolet, et alors galère de nettoyage...
 

La cabine marche très bien et sans aucune dispersion de peinture dans l’atelier.
La cabine marche très bien et sans aucune dispersion de peinture dans l’atelier.

La cabine marche très bien et sans aucune dispersion de peinture dans l’atelier.

Étapes 13:
Ultimes étapes de finition? Pas tout à fait on va le voir...
Tout d’abord on peaufine les derniers dixièmes de millimètres pour les alignements de carrosserie. Pour ce faire on colle une bande de stotch entre les éléments sous les feuillures de sertissage des panneaux. On mastique et on coupera le surplus entre les éléments au cutter avant une prise « dure » du mastic.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Un truc tout simple et efficace. On peint très légèrement à la bombe noir puis on poncera et on verra alors très bien les défauts là ou les points de peintures noire resterons.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Réalisation des perçages de baguettes. On aligne parfaitement le filage des baguettes’ trop souvent négligé lors de restauration, surtout en partie basse.
Cette opération est très importante pour avoir une belle auto et ne peut être réalisée correctement que sur la voiture équipée de sa carrosserie. A noter que cela n’est souvent pas terrible à l’origine. Si on réalise les perçages sur portes démontées, on est certain d’un mauvais résultat!
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Pour un bon alignement des trous, on tend un fil très fin entre l’aile avant et arrière puis on marque au crayon critérium les repères sur les éléments. On trace ensuite à la règle aluminium, puis perçage 2mm et finalement 5mm pour les petites baguettes. Pour les grosses baguettes version Pallas, l’opération est finalement identique mais les trous sont plus gros (5,5 à 6mm), seulement aux extrémités des portes car on collera les baguettes avec du double face (opération de série à partir de fin 1972), on réalisera des vis d’arrêt en laiton aux extrémités. On documentera cela en détail au remontage.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Vérification de l’alignement des trous. On voit ici le résultat du ponçage de la couche de mastic liquide.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Étape 14: peinture d’apprêt.
Après ponçage de la couche de mastic liquide au papier 80 à sec, et ponçage toujours à sec au papier220 des intérieurs (sous couche antirouille initiale) les éléments sont peints intégralement en sous couche d’apprêt garnissant. Un changement de couleur s’impose pour suivre son travail.
A noter que pour ne plus dérégler les ailes avant, on ne démonte plus les plots de centrage. On enlève juste les plots caoutchoucs.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Ici l’intérieur de porte avant droite. Oh oh, là encore quelques petits défauts mineures à corriger...

MECANIQUE ET RESTAURATION

Résultat final du côté gauche.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Puis à nouveau ponçage au 220. Volontairement on ne ponce pas trop fort, il faut laisser glisser la grande cale de ponçage sans effort car il faudra encore un finish avec un papier plus fin. Ahah, des petits défauts surgissent à nouveau...il faut les corriger car on les verrait trop bien dans le reflet de la peinture finale au soleil. Si on avait poncé trop fort, on aurait pu les faire disparaître, mais sans corriger le défaut.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Je ne suis pas content du jeux entre les deux portes. Le problème c’est que je n’est plus aucune latitude de réglage à cause des verrouillages de serrures en bout de course.idéalement il faudrait recharger une des feuillures en soudure mais je crois qu’on fera mieux à la prochaine auto...
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Ici le jeu entre aile et porte se règle facilement, l’aile n’est pas fixée en partie arrière avec son boulon. Donc pas de problème.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

A ce stade on a largement dépassé 500h de travail depuis l’arrivée de l’auto le 06 octobre.
On va donc corriger ces derniers petits défauts au mastic polyester de finition puis ponçage intégral au papier 400 à sec puis à nouveau sous couche d’apprêt plus fine et finale suivi d’un ponçage à l’eau au papier 600 à 800. On veillera alors à ne pas poncer jusqu’à la tôle pour un accrochage et brillance homogène de la peinture. On verra le résultat bientôt dans une prochaine étape avec la peinture définitive AC085 (beige tholonet). A noter la référence sur l’auto AC085LE, le « LE » pour « Lefranc », soit le fournisseur de peinture a l’origine.

 

CHAPITRE  15 : Réfection du châssis:


Avant de terminer la peinture il est temps de s’occuper de quelques tôles en décomposition. Tout d’abord protection maximum pour découpe, soudure et meulage.

MECANIQUE ET RESTAURATION

Le bord de toit côté gauche réparé
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Vue intérieure, on est bien.

MECANIQUE ET RESTAURATION

Découpe du côté droit
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Le côté droit réparé
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Vue intérieur du côté droit. Un ajout de brasure a permis ensuite de consolider le fond de la gorge un peu fin car bien dégradé lui aussi.
A noter que la tôle de guide de glace correspond parfaitement à l’épaisseur requise pour le bord de toit et se soude très bien.

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Ouille, ça fait mal!!! Hélas un grand classique sur DS.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Donc découpe à la dremel et mise à blanc

MECANIQUE ET RESTAURATION

Formage et soudage d’une rustine intérieure et extérieure, sera suivi d’un meulage, traitement anti corrosion etc...
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Ouille ouille, encore un problème sur la custode

MECANIQUE ET RESTAURATION

Même combat, on coupe et mise à blanc.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Une rustine vite réalisée.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

La réparation tiendra de nombreuses années après traitement et peinture au noir à châssis.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

ETAPE 16

Avant de terminé le ponçage a l’eau au 800; il est temps de réaliser l’antigravillonage dans les ailes, préalablement bien traitées par la couche antirouille et d’apprêt.
Camouflage total.

 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Bon sang que ça pue ce produit! Masque impératif!
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Le résultat est sympa.
Ahah, les spécialistes auront constaté que l’aile arrière gauche n’est pas un modèle 1973...en effet celle-ci est pourvue de 6 trous de fixation de baguette. En 73 seulement 2 trous sont nécessaires car la baguette est aussi collée au double face
.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION

Prochaine étape à venir: ponçage à l’eau de finition, ce sera long assurément...
 

MECANIQUE ET RESTAURATION
Étape 17: le ponçage a l’eau au grade 800 :
Le résultat final côté gauche. On est bien.

Après cette étape, nous appliquerons une fine couche de beige RAL en brillant direct suivi d’un ponçage intégral au grade 1200.


 
MECANIQUE ET RESTAURATION

Étape 18: remontage des condenseurs de climatisation, du garnissage de plage arrière, lunette arrière, pare-brise, toit vinyl, divers éléments inox et couche RAL brillant direct.
 

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Dans l'ordres des photos :

- Les condenseurs de climatisation en place. On a conservé les joints de pare-chocs d’origine en bon état.


- Vue de l’ensemble avec sa couche de peinture RAL
Idem côté droit, ça commence à avoir bon allure, même si on va à nouveau poncer une dernière fois tout cela avant peinture définitive.

- Vue du joint de toit. Pour le montage et comme on a utilisé un toit vinyl d’origine et de type « vissé »; on a préalablement collé le joint sur le toit avec de la colle a pare-brise. Le vinyl a ensuite été traité au « polytrol « , un vieux produit super extra. On reconnaît ici aisément un toit vinyl strictement d’origine puisque la couture est visible. L’antenne est montée avec de la patte d’étanchéité car elle est souvent source d’entrée d’eau si on y prend pas garde.

- Le joint est parfait et c’est très sympa. L’ensemble toit/joint a été monté sur la caisse avec en plus de la colle à pare-brise. Le toit a également reçu son garnissage intérieur « Pallas » avant son montage. A noter que lors du montage « à blanc » sans colle, on a constaté des défauts énormes de jonction du toit sur la caisse. Pas étonnant que là plupart des toits « vissés «  étaient particulièrement fuyards à l’origine...
En tous cas il est beaucoup plus aisé de monter proprement un toit de type « vissé «  qu’un toit de type « collé « ; notamment à cause du joint spécifique de toit « collé «  qui est assemblé avec les baguettes inox et est particulièrement délicat à monter correctement.

Le collage du joint 

- Le collage du ciel de toit

- La pose de la colle à pare brise 

- Le collage de la plage arrière 

- Le collage de la plage arrière 

- La pose du pare brise 

- Les condenseurs 

 

 

Étape 19

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Ponçage complet à l’eau grade 800-1000.


Mise en peinture finale des intérieurs d’ailes

Peinture finale de l’ensemble

A ce stade on attend 10 jours avant le remontage pour que le vernis durcisse

Étape 20

MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Encore quelques petites pièces à sabler et peindre
On soignera particulièrement les boitiers de phares ici en apprêt suite à une sous couche spéciale pour plastique
Le boîtier terminé
Un bon paquet de pièces dans les phares
Le bloc phares terminé
Montage d’un pare-chocs arrière neuf
Montage des verres et blocs phares dans les ailes
Montage de la jupe. Luc dubitatif sur le remontage. Bon sang oú sont donc les vis?😬
Ça commence à avoir de l’allure🤗
 

Dernière étape 
 
Hé bien voici la fin de la saga DS Luc.
On va bientôt s’ennuyer😕
La voiture mérite à nouveau sont nom de déesse et Luc peut être fier de son travail.
Plus de 800 heures ont été nécessaires sur une période d’environ 5 mois.
Bien sûr tout n’est pas neuf mais le faut-il vraiment ?
Elle est belle, elle a retrouvé sa couleur d’origine et elle marche super bien!
Et puis surtout c’est une belle tranche d’histoire entre deux super amis🤗, merci Luc!
 
Longue vie à l’auto et son propriétaire et rendez-vous d’en trente ans pour un autre lifting!!!
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION
MECANIQUE ET RESTAURATION

Partager cette page

Repost0